Canoe, Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec, Nouvelles

L’Abitibi-Témiscamingue, entre culture et nature

Abitibi4
«Le jour s’est levé sur Rouyn, avec ses gros rayons d’or, j’ai jasé avec mon instinct, et j’ai couché dans mon char», chante Richard Desjardins, fidèle ambassadeur de l’Abitibi-Témiscamingue.

Si je n’ai pas couché dans mon char lors de mon récent séjour dans la région, j’ai effectivement jasé avec mon instinct de citadine pour lui dire de prendre congé, le temps que moi, je prenne le large.

Lire la suite  sur Canoë . . . 

ou sur Le Journal de Montréal ou Le Journal de Québec  

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s